LE PROJET
Une nouvelle station d'épuration pour une qualité de traitement optimale

La station d'épuration des Trois Frère à Saint Suzanne remplacera mi 2013 la station d'épuration de la Marine, sous-dimensionnée et d'une technologie aujourd'hui dépassée. Cette station assurera le traitement des eaux usées des zones urbaines de la commune de Sainte Suzanne. D'une capacité de 25 000 équivalents habitant (EH) lors de sa mise en service, la station est prévue pour que sa capacité de traitement soit portée à 37 500 EH en 2035.

Conçu selon les critères de haute qualité environnementale (HQE), la station d'épuration des Trois Frères offrira un très haut niveau de performance en matière de qualité de traitement.

Elle répond en cela aux objectifs définis par la CINOR (Communauté intercommunale nord Réunion) qui a souhaité que les performances de la station permettent un niveau de traitement supérieur aux exigences règlementaires européennes.

Ce haut niveau de qualité de traitement, en préservant la qualité des eaux littorales, contribuera à la sauvegarde de la biodiversité marine.





Un site plus compact, des installations plus fiables

Le CYCLAFLUX®est un procédé de traitement biologique par boues activées du type Réacteur Biologique Séquentiel. Il est une alternative au procédé conventionnel par boues activées dont il se distingue par la mise en œuvre : le traitement biologique et la décantation de la boue sont réalisés non pas en continu dans des ouvrages distincts et successifs mais au contraire alternativement dans le même ouvrage.

Compact et aisément intégrable à l'environnement et à l'architecture du bâtiment, le procédé CYCLAFLUX® apporte une grande fiabilité dans les résultats de traitement grâce à la maîtrise de l'indice de boues et aux conditions de fonctionnement. En particulier la phase de décantation strictement statique assure une performance élevée sur les matières en suspension.

EN SAVOIR +






Maîtrise des odeurs

Le projet prévoit la mise en place d'une ventilation des locaux d'une capacité de 25 000 m3/h et d'une désodorisation biologique. L'exploitation sur le site du logiciel Olfaweb®, développé par le groupe Saur, garantit 24h/24 la qualité de la désodorisation. Olfaweb® permet :
- La surveillance en continue de la qualité du rejet atmosphérique
- La caractérisation qualitative et quantitative des odeurs
- Un système complet relié à un logiciel d'intégration et à une station météorologique
- Une carte de dispersion des odeurs.

Le site www.olfaweb.saur.com permettra de suivre en continu la qualité de l'air et la dispersion des odeurs éventuelles.

En savoir plus sur le traitement biologique des odeurs.


Isolation phonique

Le site est conçu pour éviter au voisinage toute nuisance sonore et prévoit :
Une cour de service, isolée de la route nationale grâce à la végétation et au bâtiment d'exploitation
- L'isolation phonique des surpresseurs et des centrifugeuses
- L'Isolation phonique des ouvrages
- Création d'un sas acoustique entre le bâtiment d'exploitation et le bâtiment technique


Energie

La consommation d'énergie a été optimisée par le choix de moteurs à haut rendement qui induisent une économie de l'ordre de 15 % sur les consommations habituelles pour des installations similaires.


Traitement des boues d'épuration

Après extraction, épaississement et déshydratation, les boues de la station seront acheminées vers le site du Grand Prado à Saint Denis. Les boues y subiront un séchage thermique, puis rejoindront une filière de valorisation agricole.


Réutilisation des eaux traitées

Le projet anticipe également les besoins futurs du territoire avec la possibilité de réutiliser les eaux traitées pour irriguer les 24 hectares de cannes à sucre situés à proximité du site (équivalent à la consommation de 20 000 personnes) grâce à une désinfection par ultraviolet.


Exploitation

L'exploitation de la station a été confiée au groupement Saur – Cise Réunion, dans le cadre d'un contrat de concession, pour les vingt prochaines années.


Chiffres clés

Investissement total :
12 millions d'euros

Capacité de traitement :
25 000 équivalents / habitant

Volume d'eau épurée disponible pour l'irrigation : 1 200 000 m3/an
Crédits - Informations Légales